LA SANZA

LA SANZA

LA SANZA

 

 

(Sa) signifie faire; (Nsi) signifie Terre ou Monde

Nommé Sânsi, Kalimba, Mbira, Esanzo, Likémbé….

C’est un instrument de percussion idiophone d’origine africaine qui a voyagé avec les esclaves jusqu’en Amérique Latine et dans les Caraïbes ou il prend une forme musicale telle que le Mento en Jamaïque ou une forme matérielle : la marimbula à Cuba.

Nous l’avons introduit dans notre musique à cause de sa sonorité mais aussi sa dimension mythologique Bantu; il ressource notre socle musicale. Au pincement des lamelles, une création s’opère; c’est alors que la Terre, le Ciel, l’Eau, la Flore et la Faune nous dévoilent leurs secrets. Une sublime mélodie nous enivre, nous perturbe et nous amène à couche sur papier quelques notes qui forment notre répertoire que nous partageons avec notre publique.

L’histoire dit que Nzâmbi Ya Mpûngu joua une fausse note qui perturba la mélodie et une création particulière s’opéra: Mûntu (L’homme) était né.

Il arrêta de jouer; il regarda l’homme et dit alors : « Celui-là va me causer des problèmes ».

 

Pour en savoir plus:  www.masaomasu.com

Laisser un commentaire